Des monstres dans nos placards

Quelle est la face cachée des objets que nous achetons ? Sous cet angle, l’Ademe a présenté fin septembre une étude sur les impacts environnementaux des biens d’équipement et de certains produits de consommation. Est concerné tout ce qui occupe de plus en plus de place dans les logements : appareils électriques, textiles, habillement et chaussures, meubles, et affaires de sport. L’Agence a évalué les émissions de gaz à effet de serre et la quantité de matériaux mobilisés pour la fabrication de ces produits, leur distribution, leur usage et leur fin de vie. Les résultats sont riches d’enseignements et on en retiendra deux. Tout d’abord, les appareils électriques sont les plus émetteurs, la plupart dépassant les 20 kg CO2eq par année d’utilisation et certains allant même au-delà des 40 kg CO2eq *. Ceux qui ont une forte composante électronique (écrans, ordinateurs, décodeurs, consoles, etc.) sont surtout impactés par les matières premières et la distribution, tandis que les autres…
Lire la suite ...

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

1 De 7

ÉNERGIE PLUS - Les derniers numéros

Pour vous abonner à la revue ou acheter un numéro particulier.

ÉNERGIES RENOUVELABLES

Le biométhane progresse en Europe

France Biométhane et Sia Partners publient l’édition 2018 de leur observatoire du biométhane. Il met à jour les chiffres de la filière pour l’année 2017. 49 nouveaux projets ont vu le jour dans les onze pays étudiés, ce qui représente une…

AUTRES THÈMES

ARTICLES LES PLUS VUS

1 De 40

LES DERNIERS ARTICLES

1 De 20

EDITOS