Poramet/Adobe Stock

Numéro 728

05 07 2024

Pour télécharger le PDF, merci de vous connecter :

Alors que d’ici moins de 18 mois débutera la 6e période du dispositif des certificats d’économies d’énergie, Énergie Plus s’est penché sur le travail de concertation et de consultation. Plusieurs points majeurs sont étudiés : la répartition et le niveau d’obligation annuel, le passage d’une obligation de moyen à une de résultat ou encore la création d'une plateforme digitale nationale pour lutter contre la fraude… Dans la même rubrique, Jean-Louis Pradoux, directeur d’Objectif EcoEnergie, décrypte les obligations règlementaires liées au coup de pouce sur les opérations de mise en place ou d’amélioration des systèmes de la gestion technique du bâtiment (GTB) et les conséquences de la fin de cette bonification. Par ailleurs, la rédaction présente une expérimentation visant à utiliser la chaleur fatale d’un centre de données pour accroître le rendement d’une culture de microalgues ainsi que les conséquences de l’invasion russe en Ukraine sur les flux énergétiques de la mer Noire…

«Tout ça, c’est magouilles et compagnie ! ». Cette réplique du personnage de Ben, interprété par Benoit Poelvoorde dans « C’est arrivé près de chez vous » pourrait bien résumer les anomalies et fraudes trop fréquemment constatées dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) et ses différentes périodes. Depuis quelques mois, le principal outil de la politique de la maîtrise de l’énergie en France est en eff et sous le feu des projecteurs, mais pas pour de bonnes raisons… De nombreuses dérives ont ainsi été exposées par différentes institutions régaliennes comme la Cour des comptes ou la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraude (DGCCRF). Prenant le relai de médias spécialisés, la presse généraliste comme le quotidien Le Monde et l’hebdomadaire Marianne en ont également fait leurs choux gras. À juste titre ! On peut cependant regretter qu’un tel mécanisme soit présenté trop souvent sous un mauvais jour, à travers les pratiques déviantes de certains acteurs. Car ce dispositif, d’un point de vue théorique, apparaît comme un moteur essentiel à la transition énergétique en favorisant la mise en oeuvre de process et d’équipements sobres, efficaces et prochainement décarbonés. Mais c’était sans compter sur la nature humaine qui cherche toujours à s’engouff rer dans les failles… Période après période, des mesures correctives et de prévention ont pourtant été instaurées pour tenter d’assainir cet écosystème. Avec des résultats plutôt concluants… avant qu’un nouveau procédé de fraude n’apparaisse !

Articles en ligne

Agriculture : un premier programme lancé en septembre

10 07 2024
Léa Surmaire

Fermes en vie pilote un programme visant à réduire les consommations énergétiques de l’agriculture en modifiant ses pratiques. Il débutera en septembre et visera 2,4 TWh cumac d’économies d’énergie.

Lire la suite

6e période : des contours qui se dessinent peu à peu

08 07 2024
Clément Cygler

D’ici moins de 18 mois débutera la 6e période du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Afin d’améliorer son fonctionnement, un travail de préparation et de consultation associe de nombreuses parties prenantes. Répartition et niveau d’obligation annuel, passage d’une obligation de moyen à une de résultat ou encore création plateforme digitale nationale pour lutter…

Lire la suite

Des incertitudes sur le dimensionnement de Cigéo

05 07 2024
Olivier Mary

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a présenté les conclusions du premier volet de son évaluation de sûreté du projet Cigéo. Il conclut que le stockage des déchets nucléaires du parc actuel et des six futurs EPR devrait se dérouler sans problème mais pointe des incertitudes en cas de nouveaux réacteurs.

Lire la suite