Tokeniser le financement d’un parc solaire, ça sert à quoi ?

24 11 2022
Léa Surmaire
Kintesens/EDF ENR

La BNP travaille sur le premier financement de projet de parc solaire basé sur l’achat d’un certificat virtuel appelé NFT. Pourquoi passer par cette digitalisation accrue ? Quels impacts pour l’environnement ?

C'est une première mondiale dans le marché des renouvelables. En juin dernier, la banque BNP Paribas a testé, avec EDF ENR, la première tokenisation d’une obligation d’un projet de parc solaire. En d’autres termes, elle ne l’a pas introduit en bourse, mais sur la blockchain publique, pour que des investisseurs contribuent à son financement. Mais pourquoi ? Comment ça marche ? Quels avantages et quels risques pour notre planète ?

Financer de petits parcs

En France, les financements de petits parcs solaires sont rares à cause de l’importance des coûts d’audits techniques et juridiques pour le porteur de projet et les investisseurs potentiels. Ainsi, selon François-Roch de Montalivet, directeur financement de projet Infrastructure & Renouvelables chez BNP Paribas CIB, aucun des acteurs n’a intérêt à se lancer dans l’aventure. Pour stimuler les financements, pendant trois années, les équipes de la première banque d’Europe ont planché –aux côtés de kiloWattsoll pour la partie technique et du cabinet d’avocats De Gaulle Fleurance pour la partie juridique– sur les possibilités de simplification du processus et donc de réduction de ces coûts. 

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Mots-clés associés

Un premier projet de pyrogazéification et de méthanation combinées

18 06 2024
Léa Surmaire

Au cœur d’Haropa Port, Engie et CMA CGM portent Salamandre, le premier projet de pyrogazéification et de méthanation de taille industrielle de France. Il devrait voir le jour en 2027.

Lire la suite

Biomasse : des usages à prioriser

17 06 2024
Léa Surmaire

Les ressources en biomasse, nécessaires aux transitions écologique et énergétique, ne sont pas illimitées. Le Gouvernement va devoir hiérarchiser les usages et orienter les choix des acteurs.

Lire la suite

Du gaz de décharge converti en électricité en Guyane

14 06 2024
Clément Cygler

Soucieux de valoriser les effluents gazeux d’une installation de stockage des déchets à Cayenne, le Groupe Govindin, accompagné par Nerius Invest, a mis en service à Cayenne une centrale permettant de produire de l’électricité renouvelable à partir de cette ressource. Et ce, en un temps record !

Lire la suite