Stocker de l’électricité sous la mer ?

23 02 2022
Olivier Mary
Segula Technologies

Segula Technologies développe un système destiné à stocker de l’électricité sous forme d’air comprimé sous la mer. Cette année, un démonstrateur sera installé au large du Croisic pour quatre ans. Si l’essai est concluant, cette technologie pourrait être commercialisée après 2026.

La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) fixe pour objectif l’atteinte d’une capacité installée d’éolien en mer, posé et flottant, de 2,4 GW en 2023 et de 5 GW en 2028. Des pays comme le Royaume-Uni ou la Chine ont bien plus d’ambition. La question du stockage de cette électricité intermittente se pose toutefois. Au lieu d’emmagasiner les électrons excédentaires à terre dans des batteries lithium-ion, pourquoi ne pas le faire directement en mer à proximité des sources de production ? Cette idée est développée par Segula Technologies, qui a lancé dès 2013 un projet baptisé Remora. Il est capable de fonctionner à des profondeurs modérées, de 70 à 200 mètres.

Vous avez lu 3% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Cigéo : l'Andra bâtit les fondations de la mémoire

21 05 2024
Philippe Bohlinger

Le projet de stockage des déchets les plus dangereux du parc nucléaire français à 500 mètres sous terre, aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne, s’accompagne d’un ambitieux programme de recherche destiné à conserver la mémoire du site sur cinq siècles et bien au-delà.

Lire la suite

Comment optimiser les procédés de refroidissement ?

06 05 2024
Clément Cygler

Plusieurs leviers d’action peuvent être mobilisés pour optimiser la performance des procédés de refroidissement industriels, que ce soit pour économiser de l’énergie, obtenir une meilleure qualité ou augmenter la production. Retour avec le Centre technique des industries aérauliques et thermiques et le Pôle Cristal sur les principales données à retenir.

Lire la suite

Ciment : de nouveaux fours pour économiser 35 % de combustibles

30 04 2024
Léa Surmaire

À Lumbres, le cimentier Eqiom a lancé son programme de décarbonation K6. La première phase consiste à remplacer ses fours à voie humide par un modèle à voie sèche, et la deuxième, plus incertaine, à capter le CO2.

Lire la suite