Bilan des dépenses favorables au climat

01 07 2021
Olivier Mary
Alstom
C’est la mobilité bas carbone qui a bénéficié le plus du soutien des autorités. Depuis 2012, 72 Md€ ont été injectés dans le secteur, en particulier dans le ferroviaire (41 Md€) et les moyens de transports collectifs (16 Md€).

I4CE a analysé les budgets de l’État de 2012 à 2021 afin d’identifier la part réservée à la transition bas carbone. Ces dépenses ont doublé, cependant il faudra dépenser plus et mieux, notamment pour les rénovations de bâtiments et la mobilité.

Vous avez lu 6% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

La transition énergétique n’a pas eu lieu

01 07 2022
Olivier Mary

Le nouveau rapport de REN21 montre une croissance record pour atteindre des scénarios zéro émission en 2030 et 2050 des énergies renouvelables dans le monde. Pour autant, la part de ces sources de production stagne à cause d’une nouvelle hausse de l’utilisation des combustibles fossiles.

Lire la suite

Les dépenses défavorables au climat sous-évaluées par l’État

15 06 2022
Olivier Mary

Dans son dernier budget vert, l’État anticipe 7,6 milliards d’euros de dépenses fiscales défavorables au climat en 2022. Pourtant, selon l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE), cette somme pourrait être bien plus importante qu’annoncée.

Lire la suite

Améliorer les méthodes de caractérisation de la pollution de l’air

15 05 2022
Clément Cygler

Porté par l’Ineris et l’Ademe, le projet exploratoire “Tox in Transport” avait pour objectif d’évaluer l’intérêt d’associer des méthodes de caractérisation de la toxicité des particules en suspension (PM) à des démarches de caractérisation chimique et physique, en particulier sur les quais de gare ferroviaire souterraine et dans les matériels roulants…

Lire la suite