Une nouvelle vie pour les batteries de véhicules électriques

17 02 2023
Léa Surmaire
Entech
Ce module de stockage stationnaire est adaptable à différents types de batteries en seconde vie et prend en compte leur état de santé à l’instant T.

Après une perte d’autonomie, les batteries de véhicules électriques peuvent être utilisées pour du stockage stationnaire. Des constructeurs commencent à s’en servir, tandis que les acteurs académiques et industriels cherchent à les optimiser. La Commission européenne s’est en outre penchée sur un nouveau règlement.

Avec l’interdiction d’achat de voitures thermiques dans l’Union européenne (UE) à l’horizon 2035, les ventes de batteries lithium-ion vont augmenter. Selon les scénarios établis par le cabinet de conseil Avicenne Energy, elles devraient passer de 200 000 en 2020 à 600 000 en 2030, voir 900 000 dans le meilleur des cas. Leur autonomie permet un usage automobile de dix à quinze ans. Pour retarder l’étape obligatoire du recyclage et éviter de nouvelles extractions de terres critiques (cobalt, nickel, cadmium et lithium…), des constructeurs automobiles et des chercheurs tentent actuellement de leur offrir une seconde vie. En effet, même avec une autonomie réduite, elles disposent encore de 70 % de leur capacité. Elles peuvent être utilisées cinq à dix ans de plus pour un usage stationnaire : alimenter le réseau électrique afin de lisser les pics de demande, stocker de l’énergie solaire, ou encore électrifier le transport maritime hybride ou des engins aéroportuaires…

gisement annuel de batteries dispo pour seconde vie (2).png

Vous avez lu 1% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Biomasse : des usages à prioriser

17 06 2024
Léa Surmaire

Les ressources en biomasse, nécessaires aux transitions écologique et énergétique, ne sont pas illimitées. Le Gouvernement va devoir hiérarchiser les usages et orienter les choix des acteurs.

Lire la suite

Charwood Energy lance un site de tests

12 06 2024
Olivier Mary

L’entreprise Charwood Energy, spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, a inauguré un démonstrateur de gazéification à Colpo (Morbihan). Il doit permettre à la fois de mener des recherches et de réaliser des formations dans ce domaine. Il peut produire à la fois du syngaz et de l’électricité via un moteur de cogénération.

Lire la suite

Les CPB dans la dernière ligne droite

11 06 2024
Thomas Blosseville

Les derniers textes définissant les certificats de production de biogaz sont attendus dans quelques semaines. Ils permettront de finaliser le dispositif.

Lire la suite