Pour WWF, un tiers de l’énergie de 2050 proviendra de la biomasse

18 02 2022
Simon Philippe
Kletr/AdobeStock

En partenariat avec Solagro, WWF France a réalisé une étude prospective sur la consommation énergétique de biomasse par la France à l’horizon 2050. Résultat : 30 % des besoins pourraient être couverts par cette solution, la moitié provenant de l’agriculture, l’autre des forêts.

La biomasse est la plus ancienne source d’énergie utilisée par l’homme. Aujourd’hui, elle est l’énergie renouvelable la plus utilisée en France, et peut-être sera-t-elle l’une des solutions dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour valider cette hypothèse, la branche française de WWF, en partenariat avec l’association Solagro, a lancé en 2020 une étude pour estimer la quantité de biomasse mobilisable pour l’énergie en France métropolitaine à l’horizon 2050. « À travers cette nouvelle étude, le WWF France met en évidence que les gisements de biomasse agricole et forestière pourraient couvrir environ 30 % de la consommation énergétique finale de la France en 2050, soit environ 270 TWh/ an », décrivent les auteurs. En effet, d’après la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC), la consommation énergétique devrait chuter à 930 TWh/an à cette période.

Vous avez lu 3% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Des incertitudes sur le dimensionnement de Cigéo

05 07 2024
Olivier Mary

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a présenté les conclusions du premier volet de son évaluation de sûreté du projet Cigéo. Il conclut que le stockage des déchets nucléaires du parc actuel et des six futurs EPR devrait se dérouler sans problème mais pointe des incertitudes en cas de nouveaux réacteurs.

Lire la suite

Zones d’accélération des EnR : une mise en route complexe

26 06 2024
Léa Surmaire

Alors que l’échéance était fixée en mars dernier, un tiers des communes seulement a défini sa zone d’accélération des énergies renouvelables. Les collectivités font notamment face à un manque d’ingénierie territoriale.

Lire la suite

De l’hydrogène grâce à la plasmalyse du méthane

24 06 2024
Olivier Mary

Spark Cleantech, une start-up créée en 2022 au sein des laboratoires de CentraleSupélec, produit de l’hydrogène et du carbone solide grâce à la plasmalyse du méthane. Elle construit actuellement un démonstrateur et entend mettre sur le marché un module de production début 2026.

Lire la suite