Un chauffage « trois en un » dans le neuf quatre

16 04 2024
Thomas Blosseville
© Bastien Morice/Hellio
Sur le toit, des panneaux solaires photovoltaïques alimentent trois pompes à chaleur de 25 kW.

Un projet de rénovation globale, coordonné par la société Hellio, a permis à une copropriété de réaliser un saut de trois classes énergétiques. Une performance surtout due à l’installation d’un mode de chauffage innovant, combinant pompes à chaleur, solaire et gaz naturel.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : une copropriété située dans la commune de Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, a pu réduire sa consommation énergétique de 62 %. Au passage, elle est passée d’une classe de performance énergétique E à B. Réalisée en dix-huit mois, sa rénovation globale a combiné isolation par l’extérieur, changement des robinets thermostatiques et installation d’une solution de chauffage « tri-énergie » inédite. « C’est la première fois que cette technologie de chauffage est installée, l’objectif étant de la rendre accessible au plus grand nombre », projette Thomas Bon, responsable du pôle « habitat collectif » chez Hellio. 

Vous avez lu 1% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Un futur hôtel spa alimenté entièrement grâce à la géothermie

15 05 2024
Léa Surmaire

Trois forages géothermiques sont en cours à Haute-Isle. D’une capacité globale de 400 kW, la future installation devrait satisfaire tous les besoins de chaud et de froid d’un hôtel spa de 6 000 m2.

Lire la suite

Le Shift Project alerte sur l’emballement du numérique

30 04 2024
Olivier Mary

Le Shift Project publie deux rapports sur l’impact environnemental de technologies numériques encore émergentes : un sur les réseaux mobiles et l’autre sur les mondes virtuels. En se positionnant en amont de leur démocratisation, le cercle de réflexion émet des propositions pour orienter l’innovation et les choix technologiques en France.

Lire la suite

Des capacités installées d’EnR toujours insuffisantes

22 04 2024
Léa Surmaire

Bien que le rythme de déploiement des énergies renouvelables se soit accéléré en 2023, celui-ci reste trop limité pour satisfaire les objectifs de la COP28. Selon Ren21, il faudrait accroître les financements dans les pays en développement.

Lire la suite