Geosophy: l’outil au service de la géothermie

01 05 2021
Olivier Mary
cfgservices

Basée à Paris, l’entreprise Geosophy a développé un outil capable de jauger le potentiel du sous-sol afin de chauffer et de rafraîchir les bâtiments en surface grâce à la géothermie de très basse température. L’outil renseigne aussi sur la faisabilité économique des projets.

Geosophy, géothermie
Issus du secteur pétrolier, les fondateurs Quentin Barrel et Alice Chougnet ont l’ambition de réutiliser les outils développés dans ce secteur, pour les adapter à celui des énergies renouvelables. © Geosophy

La géothermie de très basse température, aussi appelée géothermie de minime importance (GMI), reste très peu développée en France. Elle consiste à aller chercher sous terre une température constante de 12 à 15 degrés pour chauffer les bâtiments en hiver et les rafraichir en été (voir encadré). Cette technologie est en plein essor en Chine, aux États-Unis, mais aussi en Europe.

Vous avez lu 2% de l'article

Pour visualiser la suite du contenu, merci de vous connecter :

Comment l’injection de gaz renouvelables transforme les réseaux

04 10 2021
Thomas Blosseville

Hydrogène, pyrogazéification, gazéification hydrothermale… Les réseaux de gaz se préparent à l’émergence de nombreuses filières. Mais pourront-ils vraiment les accueillir dans toute leur diversité ?

Lire la suite

Hydrolien : la filière française vogue vers un changement d’échelle

23 09 2021
Clément Cygler

Démonstrateurs, fermes pilotes et bientôt fermes commerciales ? Depuis quelques années, le nombre de projets sur l’hydrolien a fortement progressé en France, relançant par la même la filière. Tous les acteurs attendent désormais un petit coup de pouce de l’État afin de mieux prendre en compte cette énergie océanique dans sa politique.

Lire la suite