Un plan ambitieux pour rénover les logements les moins bien isolés

10

Rénovons ! vient de présenter un plan afin de rénover l’intégralité des logements qualifiés de passoires énergétiques (dont l’étiquette est F ou G), d’ici 2025. Ces habitations sont au nombre de 7,4 millions dans les résidences privées en France. Cette initiative, portée par la Fédération solidaires pour l’habitat, la Fondation Abbé Pierre, le Secours catholique, Effy, le Réseau action climat et le Cler est détaillée dans un rapport de 50 pages. Le plan démarre en 2017 avec 500 000 rénovations, soit le niveau prévu par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV).

Puis, il s’accélère pour atteindre le chiffre de 980 000 en 2021. Enfin, il diminue jusqu’en 2025 pour aboutir à la rénovation de l’intégralité de ces habitations en 2025. Ce plan ambitieux nécessite un investissement total de près de 80 milliards d’euros, dont 36 Md€ serait issus de fonds publics. L’État devrait y consacrer 4 Md€ par an entre 2017 et 2025. L’intégralité de ces sommes seraient récupérées d’ici 2043, grâce aux recettes fiscales et aux économies générées par l’activité et l’amélioration du niveau de vie des ménages. Appliquer un tel programme assurerait à l’État 1,06 € de bénéfice pour 1 € investi. Energie Plus reviendra en détail sur ce scénario dans son numéro 583.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.