Un GT pour les réseaux de chaleur et de froid renouvelables

118

Lors du colloque annuel du SER, la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon a confirmé l’ouverture d’un groupe de travail (GT) consacré au froid et à la chaleur renouvelables. La FNCCR territoire d’énergie s’en réjouit. Guillaume Perrin, chef du service des réseaux de chaleur et de froid de la Fédération rappelle que la chaleur représente « 50 % de l’énergie finale consommée en France, d’où l’importance de mettre en avant ces problématiques ». La FNCCR aurait néanmoins préféré des groupes sectoriels, consacrés au bois-énergie d’une part, à la géothermie d’une autre, etc. Il s’agira en l’occurrence de sous-groupes de travail dans le GT global.

La FNCCR prépare ses propositions

La FNCCR a été invitée par le ministère à préparer des éléments de propositions en vue de la tenue du GT mi-mars : « Nos propositions sont en cours de consolidation avec nos membres, détaille Guillaume Perrin, chef du service des réseaux de chaleur et de froid de la Fédération. Elles porteront, notamment, sur la nécessité de renforcer la présence, les outils et la formation des animateurs terrains (conseillers info-énergie et conseillers en énergie partagés) sur les renouvelables thermiques. Nous encourageons aussi la mise en place de contrats territoriaux, dans la logique des contrats d’objectifs territoriaux de l’Ademe, concernant des petits projets ne pouvant pas être traités directement par l’Agence, afin d’assurer le développement de ces EnR à l’échelle d’un territoire d’une certaine amplitude (comme une métropole ou un département). » Enfin La Fédération souhaite aussi poursuivre la logique de simplification du Fonds chaleur avec des propositions ciblées sur certaines filières.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.