Symbiote : vers une filière isolation plus structurée et performante

119

Le syndicat Symbiote, né en avril 2018 sous l’impulsion d’Édouard Barthès, le dirigeant de l’entreprise EBS Isolation, a lancé en ce début d’année une campagne d’information nationale auprès des entreprises. Son objectif : massifier les opérations de rénovations énergétiques en France et mieux faire connaître les mesures des dispositifs à 1 euro. En effet, pour amorcer la rénovation des quelques 7 millions de logements mal isolés et les 3,8 millions de ménages, le dispositif de rénovation à 1 euro pourrait être décisif.

Or, la filière isolation reste aujourd’hui écornée par l’épisode des fraudes aux CEE et souffre encore «d’un manque de structuration et d’une certification qualifiante», explique Édouard Barthès. Pour pallier à ces freins et fortifier la filière, le syndicat mise désormais plus que jamais sur sa “Charte qualité”, qui rassemble 200 entreprises signataires à ce jour.

De la pratique à la théorie

Pour fédérer, massifier, structurer et faire gagner en compétences les filières de la rénovation énergétique, le syndicat a ouvert depuis décembre 2018 un centre de formation autour de trois axes : l’utilisation des dispositifs d’aides, la commercialisation et les visites techniques. Aujourd’hui, le syndicat a scellé des partenariats avec 150 PME et 10 entreprises de plus de 10 000 salariés et souhaite continuer à faire connaître ses mesures. En acteur de la transition énergétique, il s’est donné le défi en 2019 d’isoler 100 000 maisons pour 1 euro.

LIEN(S) : Découvrez cet article en entier dans Energie Plus n°622

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.