Stockage du CO2 : le BRGM lance le projet Strategy CCUS

59

L’Union européenne a choisi le BRGM pour piloter le projet Strategy CCUS (Carbon Capture, Utilization, and Storage) de capture et d’enfouissement du CO2 émis par les industries. Lundi 13 mai, le BRGM a réuni à Orléans les 17 partenaires du projet, dont il coordonnera les actions. Le projet doit développer la filière de capture, d’utilisation et de stockage souterrain de CO2 dans l’Europe du Sud et de l’Est. Les champs de stockage seront interconnectés via des corridors de transport, et peut-être même reliés à l’infrastructure de la Mer du Nord. Les huit régions retenues sont composées du bassin parisien et de la vallée du Rhône en France, de la Pologne, la Croatie, l’Espagne, la Grèce, le Portugal et la Roumanie. Le but du projet est d’établir une méthodologie uniforme et d’étudier l’acceptabilité du stockage auprès des citoyens. Les technologies de capture sont différentes selon l’industrie et le type d’émissions de CO2 mais le stockage, géologique, est le même. La technologie CCUS consiste en un enfouissement à plus de 1 000 m sous terre.

Le BRGM va compiler les données existantes, en faire l’inventaire et développer des modèles économiques en prenant en compte la technique, l’aspect environnemental mais aussi l’aspect social. «Deux organismes spécialisés en sciences sociales, allemand et espagnol, nous accompagnent, explique Fernanda Veloso, géologue réservoir et coordinatrice du projet au BRGM. Ils nous guideront sur la façon de communiquer et prendre contact, ainsi que sur l’organisation des groupes de travail.»

[…]

LIEN(S) : Vous avez lu une partie de cet article, la suite est dans le n°630

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.