Spie accompagne ArianeGroup dans sa stratégie d’efficacité énergétique

© ArianeGroup Holding
191

ArianeGroup engage la production des premières fusées Ariane 6 en France et en Allemagne. Spie est étroitement associé au chantier de ce nouveau lanceur européen. Le spécialiste des réseaux d’énergie, de communications et des équipements industriels s’est vu confier il y a un an un nouveau contrat de maintenance pour les quatre sites du groupe aérospatial implantés en Gironde (Le Haillan, Candale, Issac, Saint-Médard-en-Jalles). Le challenge est triple. Il s’agit de faire fonctionner les installations à un haut niveau de sécurité sans impacter la production ; le tout en abaissant les consommations de gaz et d’électricité. (…)

La stratégie a été structurée dans un contrat cadre unique qui doit être mis en œuvre par Spie pour les quatre sites du secteur Sud-Ouest et par Dalkia pour les trois sites du secteur Nord. « Nous souhaitons abaisser nos consommations énergétiques de 10 % à l’horizon 2022 par rapport 2017 », expose Gaël Jouanne, responsable de la coordination centrale du Facility management d’ArianeGroup.

Confiance renouvelée pour cinq ans

Adaptation des températures de consigne, réparation de fuites d’air comprimé, amélioration des lois d’eau des sous-stations de vapeur, optimisation des consignes de production de froid, etc. une centaine d’actions a été mis en œuvre en 2018. Le défi consiste à obtenir ces économies sans investissements supplémentaires, en abaissant les besoins et en travaillant sur la gestion technique et centralisée.

ArianeGroup a fixé la barre à 2 % d’économie par an en chauffage, vapeur et électricité. Pour garantir ce résultat, le contrat a été assorti d’un système de bonus-malus, avec partage des gains à la clé. « Ariane Group est un partenaire historique de Spie. À travers ce contrat, l’industriel nous a renouvelé sa confiance », se félicite Valentin Antony, responsable efficacité énergétique au sein de la division industrie de Spie.  (…)

Meilleure régulation température/ hygrométrie

Laurent Thépaut, “energy manager” pour les sites du Sud-Ouest d’ArianeGroup détaille certaines actions. « Les ateliers sont régulés en température/ hygrométrie, mais la demande ne diminue pas la nuit. Nous avons abaissé la température de consigne de 21 à 16°C en limitant les débits d’air grâce à des variateurs de vitesse et à la régulation. Ces mesures ont contribué à réduire de 13 % les consommations de gaz en l’espace d’un an pour l’un des sites, se réjouit-il. Nous échangeons également constamment avec la production en participant aux Quick response quality control (QRQC) pour connaître leurs plannings et ajuster via des plages horaires les conditions de température/ hygrométrie grâce à quatre modes de fonctionnement (normal, réduit, hors gel, arrêt) ».

(…)

LIEN(S) : Il vous reste les deux tiers de cet article à lire

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.