Produire de l’hydrogène en circuit court

25

La startup Lhyfe propose une solution de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau au pied des éoliennes. Elle va mettre en place une installation pilote d’ici la fin de l’année en Vendée, à proximité du parc éolien de Bouin. Avec ses huit éoliennes d’une hauteur de 62 mètres réparties sur 2,5 km, il atteint une puissance totale de 19,5 MW et produit environ 40 GWh. Cinq mâts sont gérés par EDF Énergies nouvelles, les trois autres par le SyDEV. C’est l’électricité générée par les éoliennes du syndicat qui va servir à produire de l’hydrogène décarboné par électrolyse dès l’année prochaine. Il servira à alimenter des bus, bennes à ordures, ou chariots élévateurs.

Si ce premier projet repose sur une ferme éolienne, la solution de la société peut s’adapter aussi à l’énergie photovoltaïque, hydraulique, à la biomasse solide, au biogaz ou à la géothermie. Mais elle mise surtout sur l’éolien en mer. Le site vendéen en cours de construction n’est pas seulement destiné à produire de l’hydrogène. Un centre d’ingénierie est aussi prévu pour faire avancer cette technologie de production d’H2 offshore. Si la société souhaite produire en mer, c’est pour valoriser un potentiel encore peu exploité. En effet, si l’on construit des parcs à plus de 30 km des côtes, leurs rentabilités se réduit à cause des coûts de raccordement par câbles vers le continent. Lhyfe entend donc produire de l’hydrogène au large et le transporter à terre par bateau.

LIEN(S) : Retrouvez l’article complet dans Énergie Plus n°642

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.