Pro-Refei, une première formation réussie pour les référents énergie

(c) Laure Marandet
99

La formation des référents énergie a fait peau neuve. Désormais portée par l’ATEE avec le programme Pro-Refei, elle a été totalement repensée pour s’adapter au mieux aux besoins des entreprises. Les 20 et 21 novembre dernier, à Grenoble, une première promotion de stagiaires a pu expérimenter ce nouveau format en marge du congrès de l’Atip (Association technique de l’industrie papetière). «Le référent passe en moyenne seulement 15 % de son temps à se consacrer à l’énergie et, dans 80 % des cas, déclare ne pas avoir suivi de formation spécifique en lien avec l’énergie. Il y a donc une vraie nécessité à aider ces personnes à monter en compétence sur l’efficacité et la maîtrise énergétique», souligne Karine Maillard, chef de projet à l’ATEE, en charge du pilotage de Pro-Refei.

Une nouvelle formation en 3 étapes

Le parcours commence par une formation à distance sous la forme d’un MOOC* et les participants ayant obtenu plus de 70 % de réussite aux tests du MOOC peuvent ensuite prétendre à une formation en présentielle de 2 jours. Le cycle pédagogique se termine par un coaching du stagiaire par un formateur-accompagnateur, sur l’équivalent de 2,5 jours sur plusieurs semaines.

Financé par le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) pour la période 2018-2020, la formation de Pro-Refei (www.pro-refei.org) est prise en charge à hauteur de 100 % pour les entreprises de moins de 300 salariés, et de 50 % pour les autres.

Acquérir les connaissances et la posture

De manière générale, les stages présentiels vont regrouper des participants venus d’horizons parfois très différents, permettant une richesse de points de vue et d’expériences. Selon Eric Sénéchal, formateur rattaché au Cetim et tuteur de cette première promotion de stagiaires, «la difficulté de Pro-Refei est de lisser l’acquisition des compétences. Le MOOC répond bien à ce besoin d’unification des connaissances théoriques en amont du présentiel. Quant à l’accompagnement en aval, il permet d’aller plus loin et de répondre aux problématiques spécifiques de chaque stagiaire, selon son secteur d’activité et ses besoins.»

LIEN(S) : Pour découvrir les témoignages des stagiaires de Pro-Refei

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.