Pollutec dans sa quarantaine

(c) Collectif Stéphane Laure
28

L’édition lyonnaise de Pollutec garde son allure de plateforme générale des services et technologies dédiées à l’amélioration de la qualité de l’environnement. À l’occasion de ses 40 ans, le salon est resté tout en retenue : pas de grande fête d’anniversaire mais un livre retraçant son histoire en phase avec les grands moments des questions et politiques environnementales en France.

Le thème de l’économie circulaire était au cœur des propos de la Secrétaire d’État Brune Poirson venue exprès pour l’occasion. Elle a fustigé un « système capitaliste qui a touché ses limites, […] où on consomme trop et trop mal. » Elle a rappelé que la Feuille de route pour l’économie circulaire est portée au plus haut niveau de l’État et que, par exemple, la hausse de la TGAP concourra à orienter les pratiques des Français pour la diminution des déchets. […]

Toujours des innovations

La filière biogaz était bien représentée sur le salon, afin de montrer comment les territoires peuvent mobiliser la matière organique pour créer du gaz vert et des emplois. Sur le Village biogaz, de nombreuses conférences, notamment de l’ATEE, ont permis d’informer les visiteurs sur différents aspects (méthanisation industrielle, prévention des fuites, hygiénisation, etc.).

Beaucoup de start-up et TPE étaient présentes pour faire valoir leurs innovations et Brune Poirson en a même récompensées une vingtaine dans le cadre des « GreenTech verte » dont deux dans l’efficacité énergétique (EcoTech Ceram et Wupatec) et deux dans les EnR (OuiSol et VH93).

LIEN(S) : Vous avez eu accès à plus du tiers de l’article. Pour le lire en entier, achetez Energie Plus 617

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.