Politiques industrielles européennes : une étude se penche sur l’après-Siemens/Alstom

36

Le European Political Strategy Centre, centre de recherche attaché à la Commission européenne a publié le 18 mars une étude intitulée « EU industrial policy after Siemens-Alstom »: il y passe en revue un certain nombre d’options politiques permettant de créer des conditions plus équitables pour le développement de l’industrie européenne dans le monde, tout en renforçant l’innovation et la productivité. Cette étude fait suite à la décision de la Commission européenne, prise le 6 février dernier, d’interdire le projet d’acquisition d’Alstom par Siemens. Celle-ci est une nouvelle étape dans les discussions autour de la politique industrielle en Europe.

Après un rappel du cas Alstom-Siemens, les auteurs dressent le contexte international dans lequel les industries européennes évoluent. La révolution technologique actuelle et la montée en puissance de la Chine font craindre, selon eux, que l’industrie européenne ne prenne du retard et que son ouverture inégalée soit utilisée au détriment de ses intérêts stratégiques. Ils en appellent à la nécessité de changer les règles mondiales et européennes de l’organisation du commerce et d’aller vers une politique plus ambitieuse et stratégique. Ils avertissent: « Il existe un sentiment palpable que l’Europe risque d’être laissée pour compte si des mesures urgentes ne sont pas prises.« .

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.