Nouveau départ pour les collectivités

(c) D.R.
23

Après une 3e période difficile liée au prix des CEE et à l’apparition des CEE précarités, la 4e période semble redonner confiance aux collectivités. La réflexion autour du dispositif parait mûrie et les collectivités sont de plus en plus nombreuses à l’utiliser.

Nicolas Garnier, délégué général de l’association Amorce revient sur l’importance du phénomène et sur les solutions existantes pour continuer à encourager les collectivités. En effet, si certaines en font leur fer de lance comme c’est le cas pour le Grand Nancy, il reste encore du chemin à faire avant de crier victoire.

Amorce travaille en ce moment à l’expérimentation d’un Pacte territorial de lutte contre la précarité énergétique des 2,6 millions de passoires thermiques de l’Hexagone.

De son côté, le Grand Nancy poursuit son offre à la carte à l’attention des particuliers en leur proposant des actions ciblées opérées par des artisans de la région à un prix fixe.

De quoi poursuivre les objectifs de la loi de transition énergétique.

LIEN(S) : Découvrez l'article en entier dans Energie Plus 611

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.