« Nous avons divisé par deux nos émissions de CO₂ par usage client »

Entretien avec Hervé Mallet, directeur énergie chez Orange France

70

En octobre 2017, la direction technique et des systèmes d’informations d’Orange France a obtenu une certification ISO 50001 pour l’ensemble de ses sites techniques et la flotte de 15 000 véhicules des techniciens d’Orange France. Hervé Mallet, directeur énergie au sein de la direction technique, évoque la stratégie de son entreprise et les actions mises en œuvre en matière d’économies d’énergie.

Comment êtes-vous devenu directeur énergie chez Orange France ?

Hervé Mallet : J’ai pris ce poste le 1er janvier 2014. Il n’existait pas avant. Ce poste m’a séduit par ses multiples aspects : techniques, managérial avec la mobilisation des collaborateurs, et sociétal. Il est aussi au cœur de l’innovation. Nous gagnerons la bataille des économies d’énergie en encourageant les ruptures technologiques. (…)

Pourquoi Orange France a créé ce poste en 2014 ?

H.M. : Nous sommes arrivés comme beaucoup d’entreprises à un point où il fallait régler le problème de croissance de la consommation avec l’essor de l’activité, notamment la téléphonie mobile. Nous avons aussi connu une concentration de l’énergie : Il y a vingt ans, les centres techniques consommaient environ 200 watts/m². Actuellement, c’est 1 kW/m² minimum. Et ce phénomène se renforce. Le problème des prix est aussi important. L’objectif était de diviser par deux nos émissions de CO₂ au niveau du groupe par usage client entre 2006 et 2020. Nous y sommes parvenus depuis l’an dernier. (…)

Quels types d’actions menez-vous pour consommer moins d’énergie ?

H.M. : Nous avons tout d’abord mis en place un système de management de l’énergie. D’un point de vue technique, nous consolidons les data centers qui représentent 10 % de la consommation d’Orange France. À hébergement équivalent, notre nouveau site de Val-de-Reuil en Normandie consomme 30 % de moins que les anciens. Il limite le recours à la climatisation artificielle par l’usage de l’air ambiant. Nos actions ont été récompensées par la certification ISO 50 001. Elle concerne l’ensemble de nos sites techniques et notre flotte de 15 000 véhicules. Ce dernier périmètre correspond à 0,5 % de la consommation électrique nationale. (…)

LIEN(S) : Lisez cette interview en entier dans Energie Plus

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.