Les renouvelables, une opportunité pour l’économie des entreprises

Jean-Pierre Riche, secrétaire général de l’Institut Orygeen et Alexandre Roesch, délégué général du SER ont fait le point sur les messages portés par les différents intervenants.
79

La première conférence nationale EnR et entreprises s’est tenue le 27 septembre sous la houlette du SER et de l’Institut Orygeen. Elle a permis aux différents intervenants de l’industrie, des institutions, des banques, d’échanger sur l’influence des entreprises dans la transition énergétique à travers leurs politiques d’approvisionnement en électricité et en gaz. Au-delà de l’enjeu d’une image positive, il s’agit aujourd’hui d’une question de compétitivité, dans un contexte de baisse du coût des renouvelables corrélée à la hausse de celui du carbone.

L’intérêt des entreprises pour les renouvelables pourrait doper le déploiement du parc électrique grâce à un type de contrat, le Power Purchase Agreement (PPA, ou contrat d’achat d’électricité). Ce contrat est conclu entre deux parties, l’une qui produit ou génère l’électricité à vendre et l’autre qui cherche à acheter de l’électricité. Lorsque l’entreprise signe ce contrat directement avec un producteur d’EnR, elle contribue au développement des sites d’EnR et elle sécurise son approvisionnement pour plusieurs années, à prix fixe. Les PPA sont donc un outil qui a un sens écologique mais aussi économique, car ils permettent à l’entreprise de s’affranchir de la volatilité des marchés.

LIEN(S) : Cet article est à lire dans son intégralité dans le n°613 d’Énergie Plus

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.