Les Glénan bientôt 100% renouvelable

© Olivier Mary
19

Situé au large du Finistère, l’archipel des Glénan n’est pas connecté au réseau électrique du continent. Son île principale, Saint-Nicolas, a longtemps produit son électricité grâce à des groupes électrogènes fonctionnant au fioul. Elle s’affranchit progressivement de cette dépendance. En 2021, elle devrait être 100% renouvelable.

Depuis 1992, elle dispose d’une petite éolienne de 15 kW, complétée en 2010 par 15 kWc de panneaux photovoltaïques. Enedis s’est chargé d’installer sur les toits des bâtiments communaux 142 m² de panneaux photovoltaïques supplémentaires, d’une puissance de 22 kWc. À l’avenir, de nouvelles cellules pourraient être équipées, orientables cette fois, afin d’atteindre le 100% renouvelable.

Ces moyens de production intermittents sont secondés par 120 batteries au plomb qui totalisent une puissance de 316 kW. L’ensemble est piloté par un système qui ajuste la production renouvelable, gère la recharge des batteries en fonction des besoins des clients, en particulier du centre de plongée et des deux restaurants de l’île, et déclenche les générateurs diesel en dernier recours.

LIEN(S) : Retrouvez l’article complet dans Énergie Plus n°629

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.