Les drones professionnels arrivent dans le domaine de l’énergie

(c) Heljo Industries
29

Souvent associés aux activités militaires ou de loisir, les drones trouvent aussi des applications dans les secteurs de l’énergie, qui mesurent de plus en plus leur potentiel.

Des sociétés spécialisées dans ce type d’équipement, comme Delair-Tech, ou encore des acteurs de l’énergie, tels Engie, Bouygues ou RWE, proposent des drones pour la collecte d’informations diverses, issues de capteurs, d’appareils photos ou de caméras, pour des usages couvrant tous les secteurs énergétiques – production, transport, distribution – et toutes les technologies – éoliennes, centrales, lignes électriques, réseaux de chaleur, etc.

Les drones deviennent des outils de contrôle, de surveillance, d’intervention et même d’installation. Par exemple, la thermographie est utilisée pour effectuer un diagnostic thermique de bâtiments ou de panneaux photovoltaïques. Ou encore, le contrôle des réseaux de chaleur permet de vérifier l’absence de fuites. La surveillance des pylônes électriques, des barrages ou des centrales permet un bilan rapide (corrosion, fissures, etc.), par analyse des photos car la résolution des capteurs assurent la détection de défauts minimes.

Le marché des drones se structure

Le marché des drones professionnels est ainsi en pleine croissance au niveau mondial : on dénombrait 2 300 exploitants et 4 200 drones fin 2016. Il se structure du point de vue de l’offre par le développement de sociétés agissant au niveau national et international et la création de pôles drones chez les acteurs de l’énergie. Les innovation technologiques et services diversifiées permettent de couvrir les demandes de ce secteur.

LIEN(S) : Envie d’une information plus détaillée ? Achetez le n°588 d’Énergie Plus

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.