Les coûts de la filière biométhane diminués de 30 % d’ici 2030

27

GRDF, GRTgaz, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et Le Club Biogaz de l’ATEE, publient une étude, menée par le cabinet Enea Consulting, visant à identifier les leviers qui permettront à la filière biométhane française de renforcer sa compétitivité, dans la perspective des objectifs contenus dans la Loi de transition énergétique.

L’identification de ces leviers et la quantification de leur impact sur les modèles économiques des unités révèlent un coût de production du biométhane allant de 65 à 85 €/MWh en 2025-2030, soit une baisse de l’ordre de 30 % du coût de production par rapport à la situation actuelle.

Une part importante de ces gains de compétitivité pourrait se concrétiser rapidement avec une baisse du coût de production de l’ordre de 20 % dès 2020-2025, à travers notamment la diffusion de bonnes pratiques et la montée en puissance d’une filière industrielle française en cours de structuration.

Pour rappel, à travers la Loi de transition énergétique, la France s’est fixée un objectif d’intégration de 10 % de gaz renouvelable dans sa consommation totale de gaz à horizon 2030.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.