Le SIEL-TE met les CEE au service des bâtiments communaux

Entretien avec Bernard Laget, président du SIEL-TE

93

Le SIEL-TE, Syndicat intercommunal d’énergies du département de la Loire-Territoire d’énergie, a été récompensé en janvier par la FNCCR pour son dispositif d’incitation à la rénovation énergétique des bâtiments communaux. Son président Bernard Laget détaille celui-ci et dépeint plus largement l’action de cet établissement public en soutien à l’efficacité énergétique dans les collectivités.

Quelles sont les prérogatives du SIEL-TE ?

Bernard Laget : Le syndicat d’énergie a été créé en 1950, dans le contexte de la mise en place des programmes d’électrification rurale. Aujourd’hui il réunit toutes les communes de la Loire, 27 structures intercommunales et le conseil départemental. Au fil du temps, le SIEL-TE en tant que structure de mutualisation et d’ingénierie a acquis des compétences. (…) Il a mis en place le Service d’assistance à la gestion énergétique, le SAGE, qui réalise le suivi énergétique des bâtiments communaux et délivre des préconisations techniques pour leur efficacité énergétique.

Qu’est-ce que le SAGE, qui le compose et pourquoi ?

B.L. : Les techniciens du SAGE, spécialistes de la thermique du bâtiment, de la maîtrise de l’énergie et des renouvelables, accompagnent les collectivités dans le suivi des consommations de leurs bâtiments, et apportent des conseils techniques concernant les systèmes énergétiques et l’isolation. (…) Le SAGE dispose en moyenne d’un technicien pour 35 communes, et d’experts (éclairage intérieur, isolation et enveloppe des bâtiments, télégestion, installations photovoltaïques, chaufferies-bois avec ou sans réseau de chaleur) qui leur viennent en appui. (…)

Comment le SAGE accompagne-t-il les collectivités vers les économies d’énergie ?

B.L : L’élu de la collectivité dispose chaque année d’un rapport complet remis par le technicien du SAGE, qui s’est rendu plusieurs fois sur les sites de la commune pour analyser les consommations de ses bâtiments. Sur la base de ce rapport, la mission du SAGE va des préconisations jusqu’à l’exercice d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour optimiser l’efficacité énergétique des bâtiments si la collectivité le souhaite. (…)

Le SAGE permet de mutualiser et de valoriser des CEE, pouvez-vous nous en dire plus ?

B.L. : En effet, les opérations d’aménagement énergétique réalisées après les préconisations du SAGE sont valorisables sous forme de certificats d’économies d’énergie (CEE). Une partie de ces certificats revient à la collectivité, et l’autre partie revient au Siel-TE. Généralement la répartition est telle que 50 % des CEE vont à la collectivité et 50 % vont au Siel-TE, en contrepartie de l’accompagnement d’ingénierie fourni aux communes. (…)

En quoi consiste l’opération Rénolution, pour laquelle vous avez été récompensés par les Prix des certificats blancs de la FNCCR en janvier dernier ?

B.L. : Rénolution est un dispositif d’incitation au lancement des travaux de rénovation énergétique afin de générer des CEE. Ceux-ci sont récupérés intégralement par le SIEL-TE pour alimenter le fonds d’aide financière, ce qui amorce un cercle vertueux d’économies d’énergie. Deux appels à projets sont ouverts chaque année aux collectivités adhérentes du SAGE. (…)

LIEN(S) : Vous avez lu des extraits de cette interview, à découvrir dans Energie Plus

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.