Le label Qualimétha bientôt opérationnel

85

La filière biogaz cherche à se structurer. Avec son essor, l’exigence de qualité se développe. Le label Qualimétha entend labéliser, dans un premier temps, les constructeurs d’installation répondant à un certain nombre de critères qualitatifs.

Avant de distinguer ses premiers lauréats, le label commence par une phase pilote. Trois entreprises qui ont été reconnues comme représentatives du marché vont être auditées pour tester la capacité des organismes d’évaluation de la conformité qui ne sont pas spécialistes de cette filière à réaliser ces opérations. Cela permettra aussi de déterminer leur durée par rapport à celle qui a été établie à deux jours.

Il passera à la phase commerciale à la rentrée prochaine. L’attribution reposera sur un comité de labellisation dont les membres ne sont pas tous adhérents du Club Biogaz. Cette instance étudiera le rapport d’audit et c’est à elle qu’appartiendra la décision de décerner ou non le label aux entreprises candidates selon 80 critères différents.

Une révision annuelle des critères est prévue pour s’adapter à l’évolution des pratiques, avec un souci constant d’amélioration des performances et la possibilité de renforcer les critères à l’avenir. Le label ne sera pas normalisé avant juin 2020.

Et s’il n’est disponible que pour certains bureaux d’études et constructeurs à l’heure actuelle, il devrait couvrir un spectre plus large à moyen terme. Les premières entreprises devraient être officiellement labellisées en septembre prochain.

LIEN(S) : Découvrez cet article en entier dans Energie Plus n°627

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.