Le Gouvernement lance le SARE, nouveau service d’accompagnement à la rénovation énergétique

384

Un nouveau programme pour aider les Français à se repérer et à se faire conseiller dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement a été lancé aujourd’hui par Elisabeth Borne, Julien Denormandie et Emmanuelle Wargon. Le Service d’Accompagnement pour la Rénovation Énergétique (SARE) permettra de cofinancer les montants engagés par les collectivités pour la réalisation de trois missions:

  • Soutenir le déploiement d’un service d’accompagnement des particuliers : dans ce cadre, le SARE contribuera aux missions d’information, de conseil et d’accompagnement des ménages, notamment la mise en place d’audits énergétiques et d’outils pour systématiser cet accompagnement et massifier la communication.
  • Créer une dynamique territoriale autour de la rénovation : les actions de sensibilisation et de mobilisation des professionnels et acteurs de la rénovation énergétique des logements pourront également être cofinancées.
  • Soutenir le déploiement d’un service de conseil aux petits locaux tertiaires privés (commerces, bureaux, restaurants, etc.) : les propriétaires de ces locaux pourront disposer du même guichet d’information et de conseil de proximité.

L’enveloppe dédiée à ce nouveau service pourra atteindre 200 millions d’euros sur la période 2020-2024, grâce au dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Ce montant suivra une logique de rémunération à la performance, qui pourra couvrir 50 % des coûts. Le reste restera à la charge des collectivités territoriales.

Une implication forte des collectivités

Le déploiement du programme, prévu à partir du 1er janvier 2020, s’appuie sur le volontarisme des collectivités, particulièrement des régions. Celles qui le souhaitent peuvent dès à présent adhérer au programme en tant que porteurs associés, en signant une convention dans le cadre de chaque région.

Parallèlement à la mise en œuvre effective du SARE, l’Ademe lancera un appel aux obligés et délégataires CEE pour candidater au financement du programme.

Le SARE vient consolider le service public FAIRE (Faciliter, accompagner et informer pour la transition énergétique), et s’inscrit également en complément des dispositifs nationaux d’accompagnement que sont les aides de l’Anah, le CITE, les programmes CEE, l’éco-PTZ, l’éco-PLS et la TVA à taux réduit appliquée aux travaux de rénovation énergétique.

 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.