L’Accord de Paris devient contraignant

41

À 610 voix contre 38, le Parlement européen a décidé le 5 octobre 2016 de la ratification de l’accord de Paris par l’Union européenne.

Conséquence de ce vote, l’accord obtenu au Bourget devient contraignant. Pour entrer en vigueur, il fallait au minimum que 55 parties, représentant au moins 55 % des émissions mondiales, aient déposé leur instrument de ratification. L’entrée en vigueur de l’accord de Paris interviendra donc dans moins d’un mois, même si au sein de l’Union, seuls la France, l’Allemagne, le Portugal, l’Autriche, la Hongrie, la Slovaquie, et Malte ont achevé leur processus de ratification.

L’UE rejoint ainsi les États-Unis, la Chine, ou l’Inde. Dans le même temps, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a entériné un mécanisme mondial de compensation des émissions de l’aviation internationale. Cette filière n’est pas concernée par l’accord de Paris. Dans son numéro 574, Energie Plus reviendra sur ce nouveau dispositif, dont la phase pilote débutera avec 65 pays volontaires.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.