Labellisation NF HQE et Bepos pour un logement social en plein Paris

32

Le 222 rue de Charenton dans le 12e arrondissement de Paris n’a rien d’un bâtiment comme les autres. Des économies d’énergie à la qualité de vie et du respect de l’environnement, rien n’a été laissé au hasard dans la conception de ce logement social. Démarré en 2016, le bâtiment conçu par Avenier Cornejo architectes et construit par Tempère Construction pour le compte du bailleur Habitat Social Français, s’est vu labellisé “NF Habitat HQE+” au niveau “excellent” par Cerqual Qualitel Construction. Le bâtiment cumule donc, non seulement 9 étoiles au classement, mais également le titre de la 1re opération labellisée Bepos Effinergie. Pour mener à bien ce projet et obtenir ces labellisations, le bureau d’études Etamine en charge de l’optimisation des performances environnementales du projet n’a pas ménagé ses efforts : «Pour une fois, il fallait utiliser chaque possibilité pour atteindre les objectifs Bepos et NF HQE», explique Philippine Blavier, chef de projet du bureau d’études Etamine.

Le bâtiment est doté de deux chaudières bois 64 kW de la marque Okofen. Il s’agit d’une des premières opérations de logements collectifs ainsi chauffés à Paris. Le toit à quant à lui été équipé de 21 panneaux solaires photovoltaïques Sun Power d’une puissance installée de 7 245 Wc. De quoi compenser à près de 100 % la consommation électrique due à la ventilation, aux pompes et à l’éclairage du bâtiment. Mais le bâtiment recèle aussi d’installations surprenantes pour un immeuble d’habitation… Tous les procédés ont permis à l’opération d’économiser 71 000 kWh, soit 210 € d’économies/an par logement et 13 tonnes d’équivalent CO2 par an.

 

LIEN(S) : Cet article est à découvrir en entier dans Energie Plus n°626

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.