La Sécurité sociale au cœur d’un programme de transition énergétique

139

Lancé en septembre dernier, le programme CEE Impulsion 2021 permettra de former plus de 6 000 agents de la Sécurité sociale au développement durable et aux nouveaux modes de gestion immobilière plus sobres. Des solutions innovantes pourront ensuite être déployées sur son parc immobilier de près de 3 800 bâtiments afin de réduire leurs consommations énergétiques.

Totalement intégrée aux habitudes des Français, la Sécurité sociale a pour mission d’aider les citoyens en cas de difficultés ou évènements rencontrés dans la vie quotidienne (maladie, vieillesse, maternité, chômage, etc.). Si ce pilier de la protection sociale est aujourd’hui confronté à des défis de plus en plus prégnants comme le vieillissement démographique, son financement voire la remise en cause de l’État providence, il n’en oublie pas pour autant celui de la transition énergétique.

Depuis septembre 2019, la Sécurité sociale a lancé le programme Impulsion 2021 afin d’accompagner ses organismes dans la transition énergétique de son parc immobilier et favoriser l’adoption de solutions innovantes. Porté par l’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss) et la société Green Soluce, ce programme fait partie du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) et est financé à hauteur de 3 millions d’euros par quelques obligés (EDF, TMF, Vattenfall, Eni). «Il s’agit d’un tournant pour l’Institution de la Sécurité sociale qui souhaite intégrer l’ensemble de ses sites et de ses collaborateurs dans une démarche innovante pour réduire les consommations énergétiques de son parc immobilier», indique Ella Étienne-Denoy, directrice générale de Green Soluce.

Sensibilisation, formation et innovation

Impulsion 2021 se décline selon deux axes. Le premier consiste à former plus de 6 000managers, agents de terrain et agents en charge de la maintenance, grâce à des dispositifs digitaux et présentiels. Pour cet axe de sensibilisation, les actions engagées concernent pour l’instant surtout des dispositifs de formations. Ainsi, une première formation digitale (MOOC 1) à destination de 5 800 collaborateurs a été engagée afin d’accélérer la transition énergétique de la Sécurité sociale. Parallèlement, un deuxième MOOC a également été lancé auprès de 500 gestionnaires de sites pour qu’ils approfondissement les enjeux d’une gestion immobilière de sites dans un contexte de transition énergétique. «Les inscriptions aux formations à distance ont débuté et les retours des collaborateurs de l’Institution sont très positifs. Le programme bénéficie de relais terrains importants dans l’Institution et dans l’ensemble des caisses nationales qui participent à la dissémination du programme pour que celui-ci soit partagé à un maximum de collaborateurs», précise Ella Etienne-Denoy. Des ateliers digitaux ou présentiels seront en outre organisés pour aider les personnes formées à identifier les clefs d’une gestion plus sobre.

Le second axe d’Impulsion 2021 porte sur l’innovation. L’objectif est de préparer le terrain pour permettre au parc immobilier de l’Institution – 3 000 bâtiments pour une surface de plus de 4,5 millions de m² – de bénéficier de boîtes à outils pour déployer des solutions innovantes au service de la transition énergétique. «Une vingtaine de bâtiments types seront analysés pour pouvoir bien identifier les solutions les plus pertinentes et analyser leur réplicabilité sur d’autres bâtiments dans une dynamique de massification à l’échelle de l’Institution», détaille la directrice générale de Green Soluce. L’organisation d’un “Forum des solutions innovantes” facilitera enfin la rencontre entre professionnels de l’immobilier de la Sécurité sociale et l’ensemble des porteurs de solutions identifiées. Ce forum sera également l’occasion de remettre à l’automne prochain les Trophées des innovations pour la transition énergétique de la Sécurité sociale. Une première édition de ces trophées totalement en lien avec Impulsion 2021.

LIEN(S) : Cet article est issu du n°646

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.