La fromagerie Réo se modernise

25

Réo a décidé de réaliser des travaux d’optimisation énergétique il y a deux ans sur sa fromagerie de Lessay. L’ensemble de ses équipements étaient vieillissants, très consommateurs en énergie et polluants.

La première opération d’envergure a été de remplacer la chaudière qui consommait 125 tonnes de fioul lourd chaque année par une nouvelle installation fonctionnant au gaz naturel produisant 2,5 t/h de vapeur. L’ensemble du réseau a été calorifugé pour éviter les déperditions de chaleur. Un système de récupération de condensats a aussi été mis en place. Il permet de réutiliser l’eau et la chaleur sensible contenue dans les condensats évacués afin de réaliser d’importantes économies d’énergie et d’eau.

La partie production de froid a aussi été totalement remplacée. Deux nouveaux groupes de froid Trane de 1 MW, chacun équipés de variateurs de vitesse afin de moduler leur fonctionnement en fonction des besoins, ont été mis en place. Toutes ces briques sont gérées par un système de supervision énergétique (BEX). Il mesure en continu les consommations, les économies annoncées, la performance des équipements, ainsi que des données de production clés.

Les travaux ont duré moins d’un an, sans aucune interruption de production. Ce projet a nécessité un investissement d’1,8 million d’euros, dont presque la moitié pour le lot consacré au froid. Cette somme aurait été difficile à mobiliser par Réo qui a donc eu recours aux CEE. 100 % des travaux ont pu être financés grâce à ce mécanisme.

LIEN(S) : Découvrez l'intégralité de cet article dans Energie Plus

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.