La chaleur renouvelable à l’honneur

37

Le 4 et 5 décembre s’est déroulée la Semaine de la chaleur renouvelable. Les intervenants ont bien montré l’extrême diversité des solutions renouvelables, en particulier dans le secteur industriel. Bois-énergie, biogaz, géothermie, récupération de chaleur fatale ou solaire thermique peuvent s’adapter à un large éventail d’activités.

L’agroalimentaire s’est largement emparé de ces technologies comme l’ont montré de nombreux exemples. Sur son usine de Vire, l’industriel du fromage Richemonts a choisi de récupérer de la chaleur sur la production de froid de son atelier pâtes molles.

Roquette, qui transforme des matières premières agricoles pour le compte de l’industrie agroalimentaire, a fait le choix de la biomasse. La chaufferie que l’entreprise a installée distribue 43 MWth sur le site.

La charcuterie Serres d’Alban a installé sur son site du Tarn des panneaux solaires thermiques et un système de récupération de chaleur sur ses groupes de production de froid.

La manifestation a aussi été l’occasion de faire un point sur le Fonds chaleur. Il a accompagné et financé près de 4 300 opérations depuis sa création. 62 projets de récupération de chaleur fatale, 98 de biogaz, 829 réseaux de chaleur, 1 093 de bois-énergie, 495 de géothermie et 1 696 solaires thermiques ont été soutenus. L’Agence a engagé 1,75 milliard d’euros pour porter ce programme, générant 5,78 Md€ d’investissement global.

LIEN(S) : Pour lire cet article en entier, rendez-vous dans Energie Plus n°617

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.