Inauguration d’une unité de valorisation énergétique des déchets au Mans

24

Syner’Val créé désormais de l’énergie. Cette unité de valorisation énergétique des déchets implantée au Mans depuis 1975 incinère 140 000 tonnes de déchets non recyclables par an. Ils proviennent en grande partie du département de la Sarthe. À présent, le site manceau géré par Veolia les valorise en produisant 58 GWh d’électricité et 15 GWh de chaleur. Celle-ci est injectée dans le réseau métropolitain d’Allonnes et du Mans. Cette ressource permet de couvrir 84 % de la consommation annuelle de ce réseau de chaleur. Les sous-produits générés sont traités : les mâchefers (cendres de combustion) et métaux recyclables (ferreux et non-ferreux) sont transportés vers une plateforme dédiée à Allonnes. Sur ce site, ils subissent un tri avant d’être réutilisés.

Les métaux sont valorisés dans des filières spécialisées. Les mâchefers servent quant à eux de remblais en sous-couche routière. Les résidus d’épuration des fumées d’ordures ménagères ne représentent que 3 % des déchets traités. Ils sont orientés vers des filières d’élimination spécifiques. En outre, un nouvel échangeur de chaleur et une turbine à vapeur ont été installés pour alimenter l’extension du réseau. Des échangeurs ont été ajoutés dans les cheminées pour capter l’énergie contenue dans les fumées. Une pompe à chaleur récupère de son côté la chaleur fatale de la vapeur basse pression à la sortie du groupe turbo-alternateur. 14,5 millions d’euros ont été nécessaires pour moderniser ce site, désormais certifié ISO 50001. Veolia a reçu le soutien de l’Ademe et du Sipec.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.