Gaz : la France devrait passer l’hiver sans alerte particulière

16

Quelques jours après que le gestionnaire de réseau d’électricité RTE a présenté ses perspectives en matière de sécurité d’approvisionnement pour l’hiver 2018/2019 (voir Énergie Plus n°616), les gestionnaires de réseaux de transport de gaz se sont également prêté à l’exercice. Au seuil de l’hiver, GRTgaz et Teréga ne formulent pas d’alerte particulière sur le système gazier, qui devrait permettre de répondre à la demande de l’ensemble des consommateurs français, même en cas de pointe de froid remarquable. Les volumes souscrits dans les stockages au 1er novembre 2018 s’élèvent en effet à 128 TWh, ce niveau n’ayant jamais été atteint depuis 2010. La régulation des stockages introduite cette année s’est traduite par une campagne d’injection intense de mai à octobre. « En cas de pointe de froid, notre bilan prévisionnel prévoit un excédent de 445 GWh/jour », assure Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz.

Par ailleurs, le système gazier intègre de nouveaux outils. La mise en service des ouvrages de la TRF, pour un investissement total de 872 M€, a permis d’augmenter de 42 % la capacité des flux Nord/Sud. Des mécanismes de marché ont été créés dans le cadre de la zone unique, comme le Spread localisé, qui a déjà été testé l’hiver précédent, et une restriction mutualisée des nominations en dernier recours. Un indicateur d’info Vigilance informera aussi les acteurs du marché de recours éventuels à ces outils au cours de la journée gazière et à j+5, en cas de situation tendue sur le réseau.

Bilan 2017/2018

Les gestionnaires de réseau ont dressé un bilan de l’hiver 2017/2018. Il avait débuté avec de faibles niveaux de souscription sur les stockages, la situation présentait donc des risques en cas de pointe de froid. Mais la saison ayant été plutôt douce, le système a été relativement peu sollicité. Le Spread localisé a été utilisé 13 fois, pour la gestion de congestions Sud-Est sur trois périodes différentes (novembre, décembre et février).

 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.