Efficacité énergétique : un programme pour passer à l’ACTE(E)

63

Mutualiser pour massifier : telle est la pierre angulaire du programme ACTEE, qui vise accélérer le développement des projets d’efficacité énergétique et le passage à des systèmes énergétiques efficace et bas carbone dans les bâtiments publics. Ce programme de certificats d’économies d’énergie (CEE) a été lancé par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), en tant que porteur principal, le 2 octobre.

Pour ce faire, le programme entend optimiser les outils d’aide à la décision, mettre à disposition des ressources humaines adaptées ainsi qu’une boîte à outils, et connecter les territoires dans une logique de mutualisation des commandes et des actions. Doté de 12,5 milliards d’euros apportés par EDF, porteur associé et financeur obligé, le programme va financer la mise en œuvre d’audits thermiques et d’études de faisabilité juridique, techniques, économiques, financières. D’ici 2021, les porteurs du programme ACTEE espèrent toucher 100 000 collectivités.

En vue de préciser et de consolider l’appel à manifestation d’intérêt CEDRE (Cohérent, Efficace et Durable pour la Rénovation Énergétique), ouvert du 16 octobre au 12 décembre pour sélectionner les projets qui bénéficieront du programme, un AMI pilote a été lancé en juillet dernier. Six projets ont été sélectionnés et un prix spécial du jury a été décerné, parmi une vingtaine de dossiers déposés.

LIEN(S) : Vous avez lu un tiers de cet article, paru dans le n°634

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.