Édito : Collectivités, le terreau de la transition

Peut-être ne l’avez-vous pas remarqué : la semaine du 15 octobre était celle de la semaine européenne de la démocratie locale (1). Même si le thème était très généraliste sur le “vivre ensemble dans des sociétés culturellement diverses”, il est à noter que c’est une initiative qui incite toujours les citoyens à participer aux affaires des collectivités locales. Le sujet du dossier dédié aux collectivités territoriales de ce numéro ne dit pas autre chose. Il montre comment les acteurs des villes, communautés de communes, département, régions s’organisent peu à peu pour répondre à l’enjeu de la transition énergétique. Le contexte réglementaire évolue, les compétences et missions des uns et des autres se recomposent, et surtout la volonté d’avancer vers la maîtrise des consommations et le déploiement des énergies renouvelables se renforce. Les exemples des Tepos et des TEPCV dont nous vous offrons une carte exclusive, région par région, en sont l’illustration la plus flagrante.

Cette dynamique n’est pas qu’Hexagonale, loin de là. Le mouvement des villes en transition (3), sous l’impulsion de Rob Hopkins, a pris de l’ampleur depuis la première cité engagée en 2006 au Royaume-Uni. Les initiatives se multiplient pour fédérer les volontés communes à l’image des appels de Paris lors de la Cop 21 ou de Nantes lors du Climate Chance, ou encore de la Convention des maires pour le climat et l’énergie (4). C’est d’ailleurs dans le cadre de cette dernière qu’un récent rapport de CDP a mis en exergue les données fournies par 533 villes de 89 pays (5). Engagées dans la lutte contre le changement climatique, elles n’agissent pas seules. 64 % d’entre elles affirment déjà collaborer avec des entreprises sur la planification, le partage de connaissances, le développement d’activités et de projets, et sur le financement. Près de 300 ont identifié des opportunités dans l’économie bas-carbone et 277 villes cherchent particulièrement des engagements avec le secteur privé sur 720 projets “climatiques” à hauteur de 26 Md$. Se lancer dans la transition énergétique oblige à penser “collectif” pour arriver à de bons résultats. Le leadership des collectivités en la matière est indéniable, soutenons-les !

(1) www.congress-eldw.eu/fr/
(3) www.transitionfrance.fr/
(4) www.conventiondesmaires.eu/index_fr.html
(5) “It takes a city : The case for collaborative climate action”, disponible sur www.cdp.net/en/research/global-reports/global-cities-report-2016

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.