Disparition de Serge Defaye, le pionnier du Bois-Énergie

213

C’est avec douleur et tristesse que nous avons appris vendredi 11 juin le départ de Serge Defaye.

Salarié de l’Anera, aujourd’hui Chambre d’agriculture de Normandie, où il avait au milieu des années 70 conduit sa thèse de sociologie, il a été passionné par les énergies renouvelables (EnR), et fût l’un des pionniers du développement des chaudières bois dans les communes rurales et du biogaz en agriculture. En réaction à des projets nucléaires du Nord Cotentin, il a fondé Biomasse Normandie en 1983 avec quelques collègues et le soutien d’organismes institutionnels (AFME, Agence de l’eau, Région, Chambres consulaires…).

Il a su, avec patience et détermination, transmettre à toutes les personnes qui ont eu la chance de travailler à ses côtés, ses connaissances, sa rigueur et sa vision stratégique. Professionnel militant, comme il aimait tant le rappeler, infatigable combattant, il a mené de multiples batailles, notamment sur la TVA à taux réduit pour les réseaux de chaleur, en rencontrant chaque année des dizaines d’élus, préparant des centaines de courriers…

À l’aube des années 2000, il a ainsi été, avec le directeur de Biomasse Normandie, à l’initiative de la création d’une structure interprofessionnelle propre au bois-énergie : l’idée de la Commission Interprofessionnelle du Bois-Énergie avait germé. En ralliant l’ATEE, Amorce et la FNB à cette ambition commune, le Comité Interprofessionnel du Bois-Énergie a ensuite pris corps et ce dernier est aujourd’hui un organe d’échange indispensable et un interlocuteur respecté par les services de l’État sur les questions de biomasse. Serge en a naturellement assuré les premiers mandats de Président et, à la demande de ses membres, en était devenu le Président d’honneur !

Après l’embellie connue entre 2005 et 2013, la stagnation du développement des réseaux de chaleur et les attaques récentes à l’encontre de la filière forêt-bois révoltaient Serge en raison du rôle central qu’ils jouent dans la lutte contre le changement climatique. Ses derniers combats ont porté sur la relance de la chaleur renouvelable avec le retour d’une taxe carbone juste et transparente, l’exonération de taxes locales pour les réseaux ruraux, les aides aux travaux de conversion d’immeubles en tout électrique dans la perspective d’un raccordement à un réseau de chaleur EnR.

Serge était un humaniste visionnaire, passionné par le monde rural, les arbres et les champignons qu’il appréciait tant, un concepteur de l’avenir énergétique de notre pays et un inlassable fédérateur. Il a été pour beaucoup d’entre nous, un compagnon de cordée, un partenaire exigeant et entier, et pour certain un père spirituel. Ses coups de fil vont nous manquer même si on savait quand les appels commençaient sans jamais pouvoir dire quand ils finiraient…

À ses fils, Olivier et Christophe, à Liliane et à ses amis, nous adressons nos plus profondes condoléances et apportons en cet instant si triste tout notre soutien.

Best Énergies/Débat

Marc Maindrault

Cibe

Mathieu Fleury, président

Jean Pierre Tachet, ancien conseiller technique et ancien délégué général

Stéphane Cousin, conseiller technique (et chargé d’études bois-énergie à Biomasse Normandie)

L’équipe du Cibe

Et l’ensemble de ses adhérents

Biomasse Normandie

Marie Guilet, directrice

L’équipe de Biomasse Normandie

Ademe

Rémi Chabrillat, adjoint au maire de Clermont-Ferrand (et ancien directeur Bioéconomie et Énergies Renouvelables)

Marc Cheverry, Directeur, Direction Économie Circulaire et Déchets

Jean-Christophe Pouet, Chef du service Mobilisation et Valorisation des Déchets – Direction Économie Circulaire et Déchets (et ancien Chef de service – Service Bioressources)

 Amorce

Nicolas Garnier, directeur

ATEE

Christian Deconninck, président de l’ATEE

Daniel Cappe, vice-président

 Biocombustibles SAS

Jean-Jacques Ribot, ancien directeur

L’équipe de Biocombustibles SAS

 Ceden

Dominique Plumail, président (et ancien directeur de Biomasse Normandie)

 Fedene

Pascal Roger, président

 FNCCR

Guillaume Perrin, chef adjoint du département énergie et chef du service des réseaux de chaleur et de froid

 FNCOFOR

Dominique Jarlier, président

Société Forestière de la Caisse des Dépôts

Jean-Michel Servant, directeur Pole Bois (et ancien délégué général du Cibe)


Je me souviens de Serge, au début des années 2000. Déjà passionné par le bois-énergie, Serge avec son enthousiasme avait su convaincre le délégué général du club Biogaz de l’ATEE (Claude Servais) de monter une commission spécifique pour la biomasse et le bois-énergie. Ce fut ainsi la naissance de la Commission interprofessionnelle du bois-énergie (La Cibe), créée par Biomasse Normandie et ATEE, qui commença à porter haut les couleurs de cette énergie « nouvelle » renouvelable. Quelques pionniers seulement au début puis, peu à peu quelques dizaines, ensuite rejoints par FNB et Amorce. Mais le bénévolat a ses limites et travailler à 50 personnes sans véritable structure devenait difficile, surtout pour se concerter rapidement et faire remonter vers les pouvoirs publics les avis qu’ils sollicitaient.
C’est en 2005 qu’il devint évident qu’il fallait aller plus loin et créer une véritable entité dédiée : une association, des statuts, un budget, des permanents… Le Cibe était né (avec le soutien sans faille de Claude Roy et Jean-Louis Bal de l’Ademe) et j’eus l’honneur de présider l’assemblée générale constitutive, en juin 2006, de cette nouvelle association qui porta Serge à sa présidence.
D’autres raconteront la suite mieux que moi, mais jamais la flamme, le dynamisme, l’enthousiasme de Serge ne diminuèrent, au fil de toutes ces années.
Que sa famille et ses amis veuillent bien accepter notre témoignage d’amitié.
Daniel Cappe
Vice-président ATEE

 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.