Début de la mise en œuvre des recommandations de la Convention citoyenne pour le climat

98

Après avoir reçu les recommandations de la Convention citoyenne pour le climat, le Gouvernement commence à mettre en œuvre certaines d’entre elles. La première série de propositions porte sur la rénovation et la performance énergétique des bâtiments. L’interdiction des chauffages en extérieur sur l’espace public (terrasses de restaurant) et l’obligation de fermer les portes de tous les bâtiments chauffés ou climatisés ouverts au public seront donc effectives à la fin de l’hiver prochain.

À partir de 2023, il sera aussi possible d’obliger à réaliser des travaux de rénovation dans les logements les plus énergivores. Sinon, ils seront interdis à la location. Concernant le chauffage, remplacer les chaudières fioul ou charbon en fin de vie par une chaudière plus vertueuse au gaz, à la biomasse ou par une pompe à chaleur sera possible via les dispositifs Coup de pouce et MaPrimeRénov’ dès janvier 2022. À cette date, installer une chaudière fioul ou charbon dans un logement neuf sera interdit. En outre, le Gouvernement envisage d’augmenter l’aide à la rénovation énergétique du parc privé à hauteur de 2 milliards d’euros.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.