Cougnaud ouvre son premier bâtiment labellisé E+C-

© Cougnaud
29

À l’occasion de la construction de son nouveau bâtiment administratif, le groupe Cougnaud Construction a été sélectionné par l’Ademe pour participer à l’expérimentation “Bâtiment à Énergie Positive et Réduction Carbone (E+C-)”. L’objectif du constructeur : la performance E3C1 qui peut être qualifiée d’ambitieuse et d’exigeante. Le niveau d’efficacité énergétique E3 suppose non seulement 40 % de réduction des consommations d’énergie primaire par rapport à un bâtiment de bureaux construit selon la RT2012, mais aussi une production d’énergie renouvelable pour un minimum de 40 kWh/m2.an. Le critère d’efficacité carbone C1, quant à lui, vise essentiellement à exiger une démarche d’analyse du cycle de vie du bâtiment.

Enveloppe bois, matériaux mixtes

Côté enveloppe, la façade du bâtiment baptisé Cougnaud Campus, d’une surface de 5 000 m2, est à ossature bois et isolation en laine de verre ; elle atteint une performance moyenne de 8 (m2.K)/W. L’un des paris de la société est en outre une forte automatisation du bâtiment. L’éclairage, la ventilation, la fermeture et l’ouverture des volets roulants, le chauffage – autant de paramètres gérés de manière automatique.

545 m2 de panneaux solaires

Le bâtiment a en effet été équipé de 545 m2 de panneaux solaires. «L’électricité produite est autoconsommée à 100 %. L’installation a une puissance de 99 kWc ; elle fournit environ 40 % des besoins du bâtiment, avec une production de 57,5 kWep/m2», annonce François Molitor, ingénieur thermique et CVC au bureau d’études de Cougnaud. Fait notable, les panneaux solaires sont produits par Voltec Solar en Alsace. L’un des choix de Cougnaud a en effet été de favoriser au maximum des fabricants locaux.

LIEN(S) : Vous avez lu des extraits de cet article, à retrouver dans le n°633

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.