Climat : les territoires doivent s’adapter rapidement

12

I4CE et Terra Nova publient un rapport sur l’adaptation aux changements climatiques. Pour ses auteurs, il est indispensable de s’y mettre rapidement. L’adaptation commence à être un sujet important aux échelles nationales et internationales mais reste marginal à l’échelle locale. Globalement, les régions déplorent un manque d’information. Elles regrettent aussi que les informations sur ce thème ne soient pas connectées aux prospectives de développement économique.

Pour accélérer l’adaptation, le rapport identifie huit pistes réparties autour de trois axes. Au niveau national, il propose d’identifier des référents dans les différents ministères et d’installer une coordination transversale assurée par un responsable de l’adaptation chapeauté par Matignon. Il suggère d’imposer aux principaux opérateurs publics et agences de l’État la prise en compte des évolutions climatiques. En outre, il préconise de confier au Haut conseil pour le climat l’évaluation de la compatibilité des politiques gouvernementales avec les enjeux de l’adaptation, notamment lors de la construction de grands projets d’infrastructures.

À l’échelon territorial, l’étude estime qu’il faut mobiliser les associations d’élus pour faire de l’adaptation une priorité des dirigeants locaux. Selon elle, il est nécessaire d’intégrer le contrôle des risques liés au changement climatique dans les processus de décision des collectivités.

LIEN(S) : Vous avez lu un résumé de cet article, à découvrir dans le n°634

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.