Climat : les Pays-Bas condamnés en appel face à l’ONG Urgenda

(C) Urgenda/Chantal Bekker
31

Aux Pays-Bas, le jugement qui avait condamné en 2015 le gouvernement néerlandais (face à l’ONG Urgenda) à réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays de 25 % d’ici 2020, alors que ce dernier envisageait une réduction de seulement 17 %, a été confirmé par la Cour d’appel le 9 octobre. Marie-Anne Tan-de Sonnaville, la juge qui présidait l’audience a déclaré : « Le changement climatique est un grave danger. Tout report des réductions d’émissions exacerbe les risques liés au changement climatique. Le gouvernement néerlandais ne peut pas se cacher derrière les émissions d’autres pays. Il a le devoir indépendant de réduire les émissions de son propre territoire. »

Dans un communiqué de presse, l’association Notre affaire à tous se félicite : « La Cour a ainsi confirmé son jugement selon lequel l’État hollandais n’en a jusque là pas fait assez pour lutter contre le réchauffement climatique et doit maintenant agir avec détermination et efficacité. Plus précisément, elle a confirmé que les Pays-Bas devaient bel et bien viser l’objectif de -25% de réduction d’émissions de CO2 d’ici 2020 pour respecter ses obligations vis-à-vis des populations néerlandaises et du monde.»

Le gouvernement néerlandais va donc devoir accélérer la décarbonation de son économie.  En mai dernier, il avait annoncé son intention de fermer les deux centrales à charbon les plus anciennes du pays d’ici 2025, mais pour atteindre les objectifs signalés par le Cour d’appel, il devra en fermer au moins une supplémentaire dans ce délai.

Le gouvernement néerlandais ne peut pas se cacher derrière les émissions d’autres pays. Il a le devoir indépendant de réduire les émissions de son propre territoire

Selon European Climate Foundation, « cette décision place tous les gouvernements du monde sur la sellette ». L’organisation signale qu’au lendemain de la parution du rapport spécial du Giec sur un réchauffement planétaire de 1,5°C, les juristes qui travaillent sur les responsabilités des États, mais aussi des entreprises, dans le changement climatique se préparent déjà à utiliser les conclusions du rapport pour lancer de nouvelles poursuites.

Ce même jour, les plaignants du “People’s Climate Case”, 11 familles à travers l’Europe qui, avec le soutien des ONG et de juristes, accusent le Parlement et le Conseil européens d’échouer à protéger les citoyens face à la menace du réchauffement), ont publié dans plusieurs médias une lettre ouverte aux leaders européens : « Hier, la science nous a rappelé que notre avenir dépend d’un seul chiffre : 1,5. »

Dans son n°600, Énergie Plus a consacré un article à la justice climatique, publié intégralement ICI.

 

1 commentaire
  1. […] Climat : les Pays-Bas condamnés en appel face à l’ONG Urgenda […]

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.