Climat : la France s’adapte

20

Pour mieux préparer la France aux effets du changement climatique, le ministère de la Transition écologique et solidaire a lancé le 20 décembre 2018 le deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC).

S’il est basé sur une hausse moyenne de la température de 2 °C d’ici la fin du siècle, il n’exclut pas pour autant les scénarii plus pessimistes du Giec. Ce plan, qui a donné lieu à 21 réunions préparatoires, auxquelles ont participé 300 personnes réparties dans six groupes de travail thématiques, sera effectif jusqu’en 2022. Il bénéficie de 3,5 milliards d’euros.

Pour mieux prévoir les conditions météorologiques, la France déploiera d’ici 2021 cinq nouveaux radars. Et pour mieux informer sur les phénomènes extrêmes, l’État compte étendre le système d’alerte et d’information des populations dans les territoires d’Outremer : quinze sirènes seront déployées cette année aux Antilles. Avec des vagues de chaleur plus fortes et plus longues, les feux de forêts devraient être plus fréquents et pourraient se déclarer sur un laps de temps plus long. L’État et l’Office national des forêts (ONF) veilleront, en mobilisant l’ensemble des acteurs de la forêt, notamment les collectivités, à ce que la gestion forestière soit adaptée progressivement à l’accroissement des risques.

L’Hexagone sera aussi ponctuellement soumis à plus d’inondations. Pour limiter leurs conséquences, le ministère envisage d’adapter les pratiques d’aménagement et de développer des stratégies foncières plus prudentes. Il préconise aussi de limiter l’artificialisation et l’imperméabilisation des sols. Les pouvoirs publics envisagent de mener des prospectives économiques pour identifier les filières potentiellement les plus exposées au changement climatique.

Les autorités entendent aussi mettre en œuvre un cadre pour évaluer la pertinence économique et les impacts socio-économiques et environnementaux des projets d’investissement. Cela permettra d’éviter de financer des projets dont la rentabilité serait réduite en raison du changement climatique et de réorienter ces fonds.

LIEN(S) : Vou avez lu une partie de cet article, découvrez-le en entier dans Energie Plus 619

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.