Chaudières à 1 euro : ça pousse fort

127

En ce début d’année, le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) a donné un coup de pouce au dispositif des CEE (voir Énergie Plus n°621). Ce système permet de bonifier certaines actions, en particulier auprès des ménages les plus modestes. Les deux coups de pouce de 2019 s’étendent jusqu’à fin 2020 et concernent l’isolation (comble, toiture, plancher bas) et le chauffage.

Sur ce dernier point, il s’agit de massifier le remplacement de chaudières individuelles anciennes alimentées en énergies fossiles (fioul, gaz) par des chaudières gaz à très haute performance ou par des solutions alternatives : chaudière biomasse, pompe à chaleur (PAC) air/eau ou eau/eau, système solaire combiné, pompe à chaleur hybride. Dans le cas d’une chaudière collective, il est possible de valoriser le raccordement à un réseau de chaleur majoritairement alimenté en EnR&R. Les équipements de chauffage au charbon, eux, peuvent être remplacés par un appareil de chauffage au bois très performant.

Vu les prix élevés des CEE actuellement et la bonification accordée par le coup de pouce, le coût des équipements et de la pose se réduit à 1 euro pour les ménages très modestes et souvent autour de 250 euros pour les ménages modestes, une fois ajoutées les aides comme celle de l’Anah ou le crédit d’impôts.

De nombreuses offres

Plus d’une vingtaine d’acteurs ont signé les chartes du MTES relatives à ces coups de pouce et proposent des offres sur tout ou partie des technologies éligibles. Certains le font via une filiale, comme Engie avec Teksial. Certains proposent des “packages” incluant l’entretien de la chaudière, comme Butagaz. Bien entendu, les énergéticiens poussent plutôt vers les solutions de “leur” énergie historique. Ainsi, EDF a contracté un partenariat avec Chaffoteaux pour le déploiement de ses PAC Arianext 90 et 110. Effy, via son Pacte Energie Solidarité, a lancé différentes offres avec un focus particulier sur la PAC également. Il revendique déjà plus de 25 000 demandes et doit étoffer son réseau d’installateurs pour y répondre.

Dans cette pléthore d’offres, GeoPLC revendique un positionnement original. Sous sa nouvelle marque Hellio, la société regroupe ses différentes offres dont celle de “machaudièregratuite.fr” avec pour caractéristique de proposer principalement des chaudières biomasse en remplacement des chaudières fioul et ce pour tous les particuliers.

LIEN(S) : Il vous reste la moitié de l’article à découvrir

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.