CEE : la 5e période en réflexion

314

Ce numéro d’Énergie Plus est consacré aux certificats d’économies d’énergie. Si la 4e période des CEE se terminera fin 2021, la 5e est déjà en préparation. Les différents collèges des acteurs des CEE – obligés, délégataires, éligibles, mandataires, installateurs, bénéficiaires – ont été sollicités pour exprimer leurs attentes sur les évolutions attendues, à travers des concertations organisées par la DGEC et par l’ATEE. Le besoin d’une meilleure visibilité fait avant tout consensus afin que les acteurs puissent se projeter dans le dispositif et engager plus massivement des actions d’économies d’énergie. Pour massifier les opérations CEE, les professionnels demandent aussi de la simplification qui pourrait passer par un recours accru à la dématérialisation. La question des bonifications est également un point central des concertations, leur efficacité en termes d’économies d’énergie se relevant peu pertinente. Pourtant, même si les coups de pouce peuvent être critiqués pour leurs bénéfices, ils continuent d’être déclinés.

 

LIEN(S) : ACHETER CE NUMERO ABONNEZ-VOUS

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.