Câbles : le courant passe bien avec l’alu

8

L’aluminium est en situation de quasi-monopole sur le marché du transport d’électricité à haute
tension. Cela s’explique par ses caractéristiques qui lui donnent de nombreux avantages sur d’autres
métaux. Il est très peu cher : son coût est trois fois inférieur à celui du cuivre. Il est aussi aisément
recyclable.

Les industriels cherchent toujours à améliorer ses propriétés. Ils travaillent notamment
sur des alliages aluminium-magnésium-silicium pour augmenter la conductivité des câbles et
aluminium-zirconium pour leur permettre de supporter des températures plus élevées : l’objectif est
de faire passer plus de courant dans les lignes électriques. Les recherches dans le domaine se
poursuivent.

Dans le futur, les industriels espèrent augmenter encore les capacités de transits en
mettant au point de nouveaux alliages ou des cœurs en fibres de carbone.

LIEN(S) : Retrouvez cet article dans le n°613 d'Energie Plus

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.