Appel à projets « méthanisation » de l’Ademe en Ile-de-France

26

L’Ile-de-France souhaite développer les énergies renouvelables et la production de biogaz par méthanisation n’est pas la moindre. Malgré (et grâce aussi à) un tissu urbain dense avec Paris et ses environs, la région francilienne dispose de nombreuses sources de déchets organiques valorisables : les produits issus d’activités agricoles, les biodéchets issus des industries ou des activités économiques ou des ménages, et les boues de stations d’épuration urbaines.

Le conseil régional d’Ile-de-France et la direction régionale de l’Ademe ont donc lancé ensemble un troisième appel à projets pour développer la méthanisation sur ce territoire. Selon le cahier des charges, elles accompagneront particulièrement les projets répondant aux critères d’empreinte territoriale, de qualité et d’approvisionnement des intrants, et de valorisation énergétique et agronomique. Le biogaz produit pourra être valorisé en combustion, cogénération ou injection dans les réseaux de gaz naturel.

Lors des précédents appels, 12 projets ont été sélectionnés, 11 étant soutenus pas la Région Ile-de-France (10,9 millions d’euros de subventions) et 4 par l’Ademe (2,9 millions d’euros). 7 projets sont des méthanisations à la ferme, 4 sont des projets territoriaux et 1 est réalisé dans une station d’épuration. Ils sont dédiés majoritairement (10 sur 12) à de l’injection dans les réseaux de gaz.

L’ile-de-France ambitionne, à travers son Schéma régional climat air énergie (SRCAE), de couvrir 11% de sa consommation d’énergie grâce aux énergies renouvelables d’ici 2020, dont un cinquième par le biogaz.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.