Agriculteur, le métier de la transition énergétique

17

En février 2018, l’Ademe, Coop de France, la FNSEA et le SER (Syndicat des énergies renouvelables) ont publié une étude sur l’impact de la production d’énergies renouvelables pour les agriculteurs.

Intitulée “Agriculture et énergies renouvelables : contributions et opportunités pour les exploitants agricoles”, l’étude cherche à quantifier les apports potentiels des EnR à l’agriculture française à travers les principales ressources énergétiques (biocarburants, méthanisation, éolien, photovoltaïque).

À l’heure actuelle, la production est majoritairement liée à la production de biocarburants dont la matière première est essentiellement agricole. Mais l’étude soulève l’opportunité des agriculteurs de jouir de grandes surfaces, idéales pour l’installation d’éolienne ou de panneaux photovoltaïques.

Enfin, en plus d’être une source de revenu importante pour les agriculteurs, les énergies renouvelables sont aussi un moyen de réduire leur indépendance aux énergies fossiles.

LIEN(S) : Retrouvez l’article complet dans Energie Plus n°610

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.