5e période, moment charnière pour les CEE

238

Les conséquences de la crise Covid-19 sont encore incertaines sur la production de certificats d’économies d’énergie. Le dispositif se trouve d’autant plus dans un moment crucial qu’il s’apprête à entrer dans sa 5e période. Énergie Plus fait le point avec des acteurs de la filière sur les atouts des CEE pour surmonter l’impact de la phase de confinement, en tant que moteur de la reprise dans le secteur du bâtiment, et sur les points de vigilance, tel que le manque de visibilité par rapport aux futures obligations.

En outre, alors que s’ouvre la période estivale, Énergie Plus détaille le processus de transition énergétique engagé par la station alpine de Chamrousse : elle souhaite développer son économie touristique tout en se dotant d’une centrale biomasse, de panneaux solaires et d’une unité de production d’hydrogène.

Enfin, ce numéro revient sur les enseignements du programme de recherche “Transition énergétique et sociétale”, mené par l’IMT Atlantique depuis cinq ans. Il a pour but de faire émerger les projets portés par la société civile en faveur de la transition et de les articuler avec les politiques publiques territoriales. Sa raison d’être est plus que jamais d’actualité après que les citoyens ont exprimé leur volonté d’accélérer la lutte contre le changement climatique aux dernières élections municipales.

 

LIEN(S) : ACHETER CE NUMERO ABONNEZ-VOUS

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.